02 43 26 18 00 contact@ddec53.fr

A quelques semaines du départ du Vendée Globe, avec son bateau VandB – Mayenne, Maxime Sorel a rencontré une vingtaine de classes primaires du département à Laval, Château-Gontier et Mayenne. L’occasion pour le navigateur de partager son expérience et d’échanger avec les écoliers.
Près de 120 classes avaient demandé à participer. En raison de la crise sanitaire, seules 21 ont été retenues. La conférence a été filmée pour que les autres classes puissent en profiter.
Maxime Sorel, a expliqué ce qui va lui arriver à partir du 8 novembre, date du départ du Vendée Globe, tour du monde en solitaire sans escale et sans assistance. Sommeil, alimentation, hygiène, préparation, le skipper livre ses secrets de bord.
Les écoliers recevront des vidéos de Maxime Sorel lors de ses trois mois autour du monde et pourront s’inscrire sur le jeu Virtual Regatta pour participer à la course en virtuel et suivre l’Imoca V&B-Mayenne.
Les questions des enfants : « Est-ce que tu manges beaucoup à bord ? »
Maxime Sorel : « On se fatigue beaucoup. Tout est travail sur le bateau. La nourriture est lyophilisée. Je mange près 3 500 kcal/jour (environ 2 300 en temps normal) et je perds quand même du poids. »
Les questions des enfants « Comme fais-tu si le bateau se renverse ? »
Maxime Sorel : « Il y a une quille en dessous du bateau. Il peut se pencher mais jamais se retourner sauf si elle casse. Si c’est le cas, on a des trappes de sortie et des radeaux de survie. »

X